Voyage de Peche Irlande- Pour Le Brochet

Pêcher le brochet en Irlande, projet plusieurs fois évoqué mais encore jamais réalisé par quelques membres de notre section pêche (de l’Association Sportive de Thales Systemes Aeroportés). Conjoncture oblige, l’avenir de nos subventions devenant incertain, 2011 sera l’année ou jamais. Sondage parmi les membres, recherche d’une date convenant à tout le monde, on envoie quelques demandes de prix pour un séjour d’une semaine à plusieurs prestataires dont nous avons trouvé les coordonnées dans « Brochets et Sandres Magazine ». L’offre du Castle Hamilton est retenue, quelques échanges de mail avec Alan et c’est booké pour la première semaine d’octobre pour 7 pêcheurs, on prend 2 jours de guide en plus de celui compris dans le séjour, les billets d’avion sont pris et les voitures réservées.
Le jour venu, départ de Roissy, arrivée à Dublin, on récupère les voitures, il pleut, on roule à gauche, on est tout de suite dans le bain, déjeuner en route, et en début d’après midi nous sommes accueillis par Audrey au Castle Hamilton qui nous accompagne à notre cottage. Une maison à 500 m du Castle qui peut accueillir 7 personnes, 4 chambres, 3 salles de bain, une cuisine aménagée, ça semble bien adaptée, une seule crainte la visite des leprechauns (lutins irlandais) la nuit au coin du bois … Nous avions prévu un rendez vous avec Jean-Louis, le guide de pêche pour qu’il nous conseille sur les leurres à acheter, nous nous retrouvons à Killeshandra juste avant la fermeture du magasin de pêche, nous sommes parés. Il n’y a plus qu’à penser à la pêche des fameux « pikes ».
Les journées sont toujours rythmées de la même façon. Petit déjeuner à 8H00, anglais le petit déjeuner, saucisses, bacon, potatoes le premier jour ça surprend mais après on apprécie car on sait qu’on aura besoin de calories pour la journée. Départ 8H30 pour rejoindre le lac qui a été choisi la veille lors d’un conseil de guerre avec Alan et le guide. Une fois arrivé sur place, les barques (grandes pour notre groupe) ont déjà été amenées par Alan, seuls les moteurs que l’on amène sont à fixer au bateau et c’est parti pour la matinée. Pause à 13H, 2 sandwichs et un fruit et on repart pour l’après midi. Retour au débarcadère, on enlève les moteurs, puis back to Castle Hamilton. Dîner à 19 H, au fait la cantine est bonne et variée, billard pour les uns, ping pong pour les autres, puis une Guinness au pub (je crois qu’il y a autant de pubs que de magasins au village….) et enfin dodo, pas vu les leprechauns, de toute façon il paraît qu’ils sont invisibles.
Au niveau pêche, la semaine fut d’une façon générale très réussie, une centaine de brochets alors que quatre d’entre nous débutaient à l’occasion sur ce type de pêche. Nous avons eu la chance de pêcher des lacs assez grands et sur lesquels nous étions la plupart du temps les seuls pêcheurs. On se retrouve en pleine nature, sauvage, sans détritus, au milieu des champs et des collines, sympa. Le temps : irlandais, vent, nuages , pluie puis retour du soleil, arc en ciel et on recommence. Pas de souci avec le matériel, nous étions contents d’avoir des grandes barques car parfois ça soufflait pas mal et elles permettaient de ne pas trop prendre peur avec les vagues. Au niveau performance, un brochet de 1,05 m pris à la traîne le deuxième jour dans le lit d’une rivière, et enfin un big one le dernier jour entre 1,2 et 1,3 m selon les 3 pêcheurs (pas d’épuisette ni de pince dans la barque, des pêcheurs à moitié rassurés après le combat qui n’ont pas tenté de l’amener dans la barque).
Bon séjour donc, des participants prêts à recommencer et pourquoi pas à essayer les truites. Très satisfaits au niveau de la logistique, on peut choisir son lac et Alan prend sur sa nuit pour convoyer les barques, de la pension et du gite.
Alan s’est montré de plus un hôte très impliqué et très dévoué, il s’est chargé des formalités avec la police et l’agence de location suite à un accident avec une des voitures, a supporté sans problème l’annulation d’un pêcheur à 2 jours du départ et enfin a organisé un plan TV dans un pub à 8h30 du matin pour une cause nationale, battre les anglais en quarts de finale de coupe du mond

Pascal

This entry was posted in General and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*