Une nouvelle saison arrive pour le brochet chez Alan et Audrey, Castlehamilton, Irlande

jeudi après-midi je prends l’avion par Ryanair, puis le car jusqu’à Cavan (confortable et aussi rapide qu’en voiture) où m’attend mon copain Jérôme puis nous arrivons à Castle Hamilton où l’accueil par Alan et Audrey est toujours aussi chaleureux comme chaque année.

le soir sera consacré aux retrouvailles autour de quelques pintes de Guinness le tout agrémenté des endroits que nous allons explorés le lendemain.

mon copain Jérôme (même prénom c’est pratique) a eu la délicatesse de faire des gardons à la ligne la veille ce qui nous fait gagner du temps. il a d’ailleurs profiter de l’amorce pour faire 3 brochets sur le coup dont un de 85cm.

 

 

 

 

 

 

 

 

le premier jour nous décidons de pêcher dans une rivière qui communique entre les grands lacs. dans peu d’eau nous voyons des brochets chasser dont certains ne résistent pas à nos leurres.

le deuxième jour, nous allons dans un lac que nous connaissons bien pour y avoir pris de beaux broc. cela va se vérifier avec Jérôme qui prendra dès le matin une mémère dépassant les 90cm au mort manié suivi de beaucoup de mâles surexcités par la fraie qui a lieu en ce moment dans certains lacs.

pour ma part je prendrai des 40 à 60cm au leurre de surface sombre.

toujours des mâles qui sautent sur tout ce qui bouge.

dans l’après-midi, nous décidons d’arrêter de pêcher les bordures pour explorer le milieu du lac à la traine et au mort manié lentement. quelle belle surprise.

je prends le 3 chiffre de la journée en fin d’après-midi. ce brochet sera estimé entre 1.05 et 1.10m. s’agissant d’une femelle n’ayant pas frayé nous avons fait au plus vite pour la remettre à l’eau (dans peu d’eau) sans la peser ni la mesurer.

le jour suivant sera plus dur avec une nuit où la température est tombée en dessous de 0°C avec un vent assez fort qui s’est levé mais toujours pas de pluie ce qui est à signaler. les brochets ont disparus des roseaux et herbiers et sont peut-être calés en milieu de lac. nous décidons de pêcher une rivière qui communique entre les lacs car après 2 heures de pèche nous avons dû prendre qu’un ou deux brochet de taille modeste.

nous accostons pour pêcher du bord et là c’est le festin. nous en prenons coup sur coup pendant deux heures au bouchon, au manié et au leurre. des poissons de 50 à 85cm seront sortis.

en fin d’après-midi nous décidons de retourner pêcher en milieu de lac car nous voulons vraiment savoir où ils sont allés se cacher. après une prospection d’une heure sans touche et un peu désabusés jerome commence par en prendre 1 puis 2 puis 3…

ça y’est nous les avons trouvés dans 2m d’eau et ceux sont des gros.

cela fait du bien au moral d’autant plus qu’en fin de journée je sens une grosse touche dans la canne. c’est du lourd. au bout de 15 bonnes minutes de combat nous sortons une belle mémère de plus d’un mètre très lourde.

ce séjour restera une fois de plus un très bon souvenir avec de gros poissons, sans une goutte de pluie, de bonnes rigolades d’autant plus que c’était la Saint Patrick jour de fête.

encore merci à Alan et Audrey pour leur accueil qui n’hésitent pas à se plier en quatre pour nous donner satisfaction.

merci aussi à mon big Jérôme, un cuistot hors pair où on a encore piqué de bonnes crises de rires.

This entry was posted in General and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>